180309 baniere site

jacqueline maquet deputee arras AN Couleur     jacqueline maquet deputee arras elysee       jacqueline maquet deputee arras matignon

Articles

22/05/20

Je n’ai pas rejoint le nouveau groupe parlementaire

Imprimer E-mail

200520 2Dix-sept de mes collègues députés ont donc choisi de créer un neuvième groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Contactée par les initiateurs de ce projet, j’ai voulu prendre le temps pour consulter et évaluer les conséquences d’une telle décision. Je n’ai finalement pas rejoint ce groupe.

 

Les deux premières années nous avons beaucoup réformé, peut-être trop, peut-être trop vite. Depuis le début du mandat, je n’ai pas toujours approuvé le mode de fonctionnement du groupe majoritaire de La République En Marche. Je l’ai évoqué à maintes reprises lors des réunions de groupe. Sur différents projets d’importance, je n’ai pas partagé pleinement la position de mes collègues Marcheurs. Le dernier en date était l’épineux projet de la réforme des retraites. Pourtant la Rocardienne que je suis était favorable à la réforme des retraites par points. Je n’ai pas suivi la méthode incomprise de nos citoyens et anxiogène initiée dès le rapport Delevoye.

 

J’ai eu souvent des difficultés à trouver ma place et à me faire entendre. Mais tout n’est pas négatif, loin de là. Nous avons concrétisé bon nombre d’actions nécessaires et salvatrices pour notre pays. Dans l’ensemble, les députés de la majorité ont répondu présents où il le fallait, quand il le fallait. Avec un peu de recul, c’est surtout la méthode qui me pose problème, méthode que je considère pas assez proche du quotidien de nos concitoyens. En effet, notre groupe n’a peut-être pas toujours répondu aux attentes des Français, dans les domaines social et écologique notamment.

 

La création de ce nouveau groupe pourrait faire prendre conscience à la majorité des dysfonctionnements en son sein. Je le souhaite, dans l’intérêt des Français et de notre pays.

 

Persuadée que c’est ensemble que nous devons avancer, je me suis investie, durant le confinement du pays, dans le programme « Le jour d’après », qui réunit des parlementaires venus de groupes différents, et qui est ouvert à tous. Citoyens, travailleurs, associatifs, syndicalistes, experts, élus, tout le monde est légitime pour réinventer notre modèle de société en étant force de proposition sur les sujets qu’il estime prioritaires.

 

En rejoignant La République En Marche, je n’ai pas renié mes engagement de gauche, ils m’accompagnent au quotidien dans les actions que je mène. Et je reste aujourd’hui, peut-être plus que jamais, fidèle au Président de la République. Nous sommes à deux ans de la prochaine élection présidentielle et il reste beaucoup de travail au service de nos concitoyens.

Me contacter

email : mail

site : jacqueline-maquet.fr

Tél. : 03 21 24 66 49
Permanence : 10 place Courbet 62000 Arras