180309 baniere site

jacqueline maquet deputee arras AN Couleur     jacqueline maquet deputee arras elysee       jacqueline maquet deputee arras matignon

Actualités

Premiers échanges parlementaires avec le Monténégro

191011 photo  MonteineigroEn ma qualité de Présidente du groupe d’amitiés France Monténégro, je me suis rendue à Podgorica, la capitale du Monténégro, accompagnée d’une délégation de membres de la Commission des Affaires Etrangères.

 

Les 10 et 11 octobre derniers, je me suis rendue, accompagnée de Liliana Tanguy, Mireille Clapot et Jacques Maire, à Podgorica. En effet, en tant que présidente du groupe d’amitié France-Monténégro de l’Assemblée nationale, j’ai pu m’entretenir avec certains membres de la classe politique monténégrine. De nombreuses rencontres ont eu lieu, avec le Président du Parlement, Ivan Brajovic, plusieurs membres de la Commission des Affaires étrangères, de la Commission de l’Intégration européenne et du groupe d’amitié France-Monténégro, ainsi qu’avec le négociateur en chef pour l’intégration européenne. Nous avons alors présenté un projet de développement des relations interparlementaires dans le cadre du processus de Berlin.

 

191011 photo  Monteineigro 2Après l’adhésion du Monténégro à l’OTAN en 2017, la principale préoccupation des personnes rencontrées est désormais l’intégration de l’Union européenne (UE). Si les investissements étrangers se sont multipliées ces deux dernières années, permettant notamment l’ouverture économique et le développement du tourisme, les négociations pour l’adhésion à l’UE semblent être ralenties. Comme nous l’ont indiqué nos interlocuteurs, cela risque de provoquer une certaine frustration au sein du corps politique, mais aussi de l’opinion publique, et de faire monter l’euroscepticisme. Ainsi, notre visite a avant tout eu pour objectif de rassurer les dirigeants quant à l’avancée de la procédure. Rappelons que le Monténégro a ouvert tous les chapitres de négociation en vue de son adhésion – hormis le huitième – mais qu’il n’est parvenu à en conclure qu’un seul.

 

De nombreux points positifs sont à noter : le pays entretient des relations pacifiques avec ses voisins et le travail de son Agence anti-corruption semble payer. Plusieurs fonctionnaires ont démissionné et la police monténégrine coopère activement avec ses homologues française et italienne. D’autre part, la monnaie du pays est l’euro. A contrario, il est légitime de penser que l’omniprésence du Parti démocratique socialiste (DPS), au pouvoir depuis 1945, pose question. De plus, de forts soupçons pèsent sur la justice, notamment concernant son indépendance et sa neutralité. Notre rencontre avec Monsieur Ivan Vujovic, Secrétaire du Parti social-démocrate (SPD), parti d’opposition modéré, n’a fait que confirmer nos premières observations. Inquiet quant à la situation démocratique, économique et sociale de son pays, il mentionne la corruption du DPS et l’autorité avec laquelle il s’attaque à l’opposition. Lors de notre conversation, il nous a invités à maintenir le contact, allant dans le sens d’un dialogue interparlementaire. De même, une autre députée nous a fait part de son souhait de poursuivre des échanges culturels.

photo 3 monteineigro 4La classe politique monténégrine a, par ailleurs, émis plusieurs commentaires quant à l’attitude de l’Union européenne. Ils ont toutefois également conscience d’être au cœur d’une zone complexe et peu attrayante pour l’UE, en ces temps de Brexit et de montée de l’euroscepticisme. À cela, notre réponse fut modérée. Jacques Maire, Député de la 8ème circonscription des Hauts-de-Seine, a d’abord expliqué à nos interlocuteurs que l’opinion publique française souhaitait une Europe plus petite, constituée de pays partageant les mêmes valeurs et le même budget. Puis, nous avons eu la responsabilité de justifier notre timidité vis-à-vis des investissements ; la France attend des améliorations concernant l’État de droit et la sécurité économique. Toutefois, conformément à la volonté du président de la République, nous leur avons fait part de notre volonté de renforcer la visibilité des Balkans et du Monténégro au sein du Parlement français, et plus généralement, en France.

 

Enfin, notre délégation a eu la chance de rencontrer Madame Nada Drobnjak, Députée DPS – issue de la majorité –, nous a permis d’établir un dialogue sur la place des femmes dans la société monténégrine. En effet, cette dernière est notamment très engagée sur les questions de violences domestiques et de mariages précoces dans la communauté des Roms. Faisant partie des 28% de femmes élue au Parlement, elle milite pour permettre aux femmes de son pays d’être autonomes financièrement et se félicite d’être parvenue à mettre en place le premier budget genré.

Ainsi, l’ensemble des échanges que notre délégation a pu avoir avec les personnalités politiques rencontrées ont été fructueux. En parallèle de ces discussions, nous avons été conviés à une soirée à l’Ambassade de France par Madame Christine Toudic.

191011 photo  Monteineigro 3

Votre députée

jacqueline maquet 2012 candidate 2eme circonscription pas de calaisMariée, un fils et une petite-fille, je suis Députée du Pas-de-Calais depuis 2007. 

 

Au quotidien, je consacre toute mon énergie à défendre au mieux les intérêts des habitants et de nos communes, à Paris et sur le terrain.

 

Me contacter

email : mail

site : jacqueline-maquet.fr

Tél. : 03 21 24 66 49
Permanence : 10 place Courbet 62000 Arras

Facebook