180309 baniere site

jacqueline maquet deputee arras AN Couleur     jacqueline maquet deputee arras elysee       jacqueline maquet deputee arras matignon

Produire et protéger : des nouvelles mesures pour l’agriculture française

Imprimer E-mail

240131 Produire et proteger - des nouvelles mesures pour lagriculture francaiseDans la continuité des mesures d'urgence en faveur du monde agricole, le Premier ministre, Gabriel Attal, a tenu une conférence de presse à l'Hôtel de Matignon pour annoncer la mise en place d'autres actions.


Celle-ci s'est déroulée en présence du ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire, du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu, et du ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Marc Fesneau.

 

Afin de mieux reconnaître le métier d’agriculteur, le Premier ministre a annoncé l'inscription dans la loi du principe de souveraineté agricole et alimentaire, la publication d'un rapport annuel sur la souveraineté alimentaire, dont le premier volet sera publié avant l'ouverture du Salon international de l'agriculture, l'inscription dès que possible de la proposition de loi sur les troubles du voisinage à l'ordre du jour du Sénat et la mise en place d'un plan de souveraineté dans chaque filière agricole.

 

Redonner de la valeur à notre alimentation
Parmi les annonces, il a détaillé la mise en place d'une législation européenne sur la dénomination de la viande de synthèse, la promotion massive de l'étiquetage de l'origine des produits au niveau national et européen et l'accélération sur le respect des objectifs EGalim dans la restauration collective.

 

Redonner du revenu aux agriculteurs
Au sujet du revenu des agriculteurs, le Premier ministre a affirmé vouloir renforcer la loi EGalim et réfléchir à un « EGalim européen ». Il a aussi annoncé 150 millions d'euros en soutien fiscal et social pour les éleveurs dès 2024.

 

Protéger contre la concurrence déloyale
Contre la concurrence déloyale, le Premier ministre a indiqué son refus à l'idée que la France signe le traité actuel UE-Mercosur et propose une réflexion sur la création d'une force européenne de contrôle contre la fraude, notamment sanitaire. Une clause de sauvegarde sur le thiaclopride sera mise en place. Le thiaclopride est un insecticide utilisé par les agriculteurs pour lutter contre les insectes tels que les pucerons et les doryphores.

 

Simplifier la vie quotidienne des agriculteurs
Le délai pour former un recours contre un projet porté par un agriculteur sera divisé par deux, il passera de quatre mois à deux mois, nous inscrirons une garantie pour que l’ensemble de ces recours superposés ne puissent pas durer deux, comme c’est le cas aujourd’hui, mais être limités à dix mois maximum. Le Premier ministre a précisé que le Gouvernement mettrait bientôt en place un point d'étape sur le chantier de la simplification des normes. À ce sujet, il a aussi indiqué que les préfets travaillaient déjà à la simplification de normes. Il tient à accélérer le plan eau du Président de la République

 

Lutter contre la surtransposition
Pour agir contre la surtransposition, le Premier ministre souhaite reprogrammer le calendrier européen et le calendrier français concernant l’examen de ré-homologation des produits phytosanitaires. Le plan ecophyto, qui avait pour but de réduire progressivement de 50% l'utilisation des pesticides en France d'ici à 2025, est mis à l'arrêt.

 

Assurer l’avenir et le renouvellement des générations
Au cours de son discours, le Premier ministre est revenu sur l'ambition gouvernementale d'assurer la pérennité de l’agriculture en France par les jeunes générations. À ce sujet, il a rappelé le Pacte d’orientation pour le renouvellement des générations en agriculture présenté par le ministre Marc Fesneau le 15 décembre 2023.

Me contacter

email : mail

site : jacqueline-maquet.fr

Tél. : 03 21 24 66 49
Permanence : 10 place Courbet 62000 Arras